Logan Lopez Gonzalez

Contre-ténor

Dans ce jeu de manipulation et de cynisme barbare, l’Amour gagne un surcroît de vraisemblance grâce à l’excellent jeune contre-ténor Logan Lopez Gonzalez (21 ans), jeune talent, aussi chanteur qu’acteur, capable d’acrobaties inouïes pendant le spectacle et ouvragées avec une élégance irrésistible. Dès le prologue, Amour prend ainsi possession de l’espace scénique, ses prodigieuses arabesques aériennes rappelant la magie des machineries du théâtre baroque et l’élan des allégories de la peinture du Seicento. Tout cela est juste, précis, vrai. Etonnant et stupéfiant travail. Alexandre Pham

ClassiqueNews